Comment s’entourer et prendre des décisions

Les créateurs que je reçois me disent souvent ne plus savoir qui écouter tant les conseils qu’ils reçoivent sont nombreux et parfois même contradictoires.

Pour ma part, mes expériences successives d’entrepreneur m’ont poussée à créer un petit groupe de conseillers informels : des amis qui me semblent plus censés que la moyenne, des chefs d’entreprise qui ont une expérience à partager, des conseillers professionnels… On y compte des jeunes, des moins jeunes et des séniors.

Cette démarche me semble nécessaire car elle m’a permis de rompre l’isolement mais surtout de mettre en place un filtre bienveillant autour de moi et de mes projets.

En effet, toutes les personnes que nous consultons ont un avis sur la question mais toutes ne sont pas à même de le faire de façon constructive et bienveillante, notamment celles
qui ne comprennent pas le monde de la création d’entreprise. Leurs conseils risquent
d’être plutôt perturbants qu’éclairants.

Une fois ce filtre activé, je reconnais que les conseils que je récolte (notamment à mes débuts) ne sont pas toujours aussi limpides que cela et qu’ils me laissent parfois perplexes, voici quelques exemples :

« C’est dans les difficultés que l’on apprend » / « écoutez ceux qui savent pour éviter de vous planter »
« Il faut s’entourer pour réussir, se remettre en question »
/ « les conseillers ne sont pas les payeurs »
« Ecoutez les personnes qui en ont l’expérience » / « il
n’y a pas de recette miracle pour réussir»
« Il faut savoir persévérer » / « il ne faut
surtout pas s’entêter »
«Il faut rester souple et adaptable » / «Il faut savoir où
l’on veut aller pour ne pas se perdre en cours de route»
Etc…

Pas facile au final de savoir à quel saint se vouer.

Une des qualités incontournable de l’entrepreneur, et dont on parle assez peu, est finalement sa capacité de discernement. C’est-à-dire cette qualité de l’esprit à juger avec justesse, à percevoir les différences et à distinguer une chose d’une autre.

Dites-vous que vous êtes seul en mesure de savoir ce qui est bon et mieux pour vous.

Vous seul avez une connaissance suffisamment approfondie de votre projet et savez où vous voulez le mener.

Votre implication sans pareil vous permet de percevoir beaucoup plus facilement les tenants et les aboutissants de vos décisions.

Personnellement j’applique la recette suivante :

  • J’interroge une personne qui me semble légitime voire reconnue sur le sujet.
  • Je croise l’information recueillie en la partageant avec d’autres personnes d’horizons divers.
  • Si besoin je pousse la recherche sur Internet soit en visitant des sites spécialisés,
    soit en me rendant sur des forums pour poster ma demande ou pour bénéficier de
    l’expérience de personnes qui ont déjà connu mon problème.
  • Je peux ainsi, avec une palette de solutions, arrêter une décision qui me semble
    adaptée à ma situation particulière.
  • Ensuite, j’interroge mon intuition (si jamais elle se manifeste). Si je ne suis pas en
    cohérence avec elle alors je me repose la question.

Généralement j’obtiens de bons résultats mai il m’arrive également de me tromper. Je me dis que cela n’est pas si grave au fond et que l’essentiel est d’avoir essayé.

A vous qui regrettez parfois amèrement de ne pas avoir écouté untel ou untel, sachez qu’il est toujours plus facile d’assumer ses propres erreurs que les fausses bonnes idées des autres.

Votre capacité à apprendre de vos erreurs et à rebondir vous permettront de corriger l’erreur et à dépasser ce stade du regret.

Si vous n’êtes pas à l’aise dans l’art de prendre des décisions, apprenez à procéder ainsi. Vous instaurerez ainsi l’habitude de prendre vos propres décisions et à les assumer. C’est ainsi que vous prendrez petit à petit votre autonomie, que vous développerez votre libre-arbitre, indispensable à tout entrepreneur.

Et vous, comment faites vous pour bien vous entourer et prendre vos décisions ?