Comment trouver une idée d’entreprise

Il existe deux façons de trouver une idée d’entreprise :

1 – Partir du constat d’un besoin existant

Si nous regardons bien autour de nous, les opportunités d’affaires ne manquent pas. Ne vous êtes vous jamais dis que tel ou tel service était insuffisant ? qu’en distribuant ce produit ou service sur internet ou d’autres canaux de distribution on pourrait changer la vie des utilisateurs et booster l’entreprise ? qu’en transposant ce modèle à un autre marché on pourrait faire un carton ? etc… Bien souvent il n’est pas nécessaire de réinventer la roue pour créer un nouveau service. Il n’est pas nécessaire non plus d’imaginer des choses très complexes pour créer un nouveau service ; le changement de simples détails parfois suffit à changer un business.

Certes, les occasions ne manquent pas mais ce serait un vrai coup de chance si vous étiez l’homme ou la femme de la situation. Partir de 0 sur un métier dont vous ne connaissez rien est un pari extrêmement osé. Cela va vous demander beaucoup de temps d’investigation, de préparation et d’apprentissage, donc beaucoup d’énergie !

Cette démarche n’est toutefois pas à écarter complètement. Il faut dans ce cas là prendre plus de temps pour la réflexion : Qu’est-ce-qui m’amène à ce type de raisonnement ? une envie profonde d’entreprendre ou une simple désir passager d’échapper à une réalité décevante ? Qu’est ce qui dans ce projet me fait réellement vibrer ? Ai-je besoin de passer par cette création d’entreprise pour « vibrer » pour ces mêmes choses ? En somme, quelles valeurs ce projet nourrit-il et existe-t-il d’autres alternatives pour nourrir ces valeurs ? Est-ce vraiment mon envie de créer qui est la plus forte ?

2 – Partir de soi-même

C’est sans doute la méthode la plus sure.

    1. Tout d’abord identifiez une activité qui vous passionne. En effet, la passion sera votre motivation profonde, votre carburant, celui qui vous permettra d’aller loin !
    2. Posez-vous ensuite la question de vos compétences. Dans quel(s) domaines(s) vous-révélez-vous le plus compétent ? Quelles sont ces compétences qui feront de vous une autorité dans votre domaine ?
    3. Ensuite demandez-vous s’il existe vraiment un marché pour le service ou le produit que vous souhaitez proposer. C’est-à-dire, existent-il des clients prêts à payer le prix désiré pour votre service ? Est-ce que ce produit ou service a de la valeur à leurs yeux ? Si la réponse est non, alors arrêtez et changer d’activité. Vous ne pourrez pas en vivre. Il existe en effet beaucoup d’activités non monétisables et qui tiennent plus de l’oeuvre caritative que d’une activité commerciale.

Si vous avez une activité qui vous passionne mais pour laquelle vous n’avez aucune compétence, alors il faudra prendre plus de temps dans la préparation de votre projet, notamment pour vous former. Sans réelle compétence vous n’afficherez pas l’assurance nécessaire or l’acte d’achat est un acte de confiance. Comment voulez-vous que vos clients vous fassent confiance quand vous-même n’avez pas cette confiance ? Beaucoup de personnes ne font pas cas de ce point pour entreprendre mais elles ne durent pas. Elles ne peuvent jamais fidéliser et se cantonnent à faire du « one shot ».

Si vous avez des compétences mais que vous n’êtes pas très motivé par l’activité, alors je vous conseille de prendre encore du temps pour réfléchir et trouver une activité qui vous convienne mieux. En effet, sans une profonde motivation, vous n’aurez pas l’énergie nécessaire pour porter à bout de bras une activité qui demandera plusieurs mois, voire plusieurs années avant de vous assurer un revenu et d’être pérenne. La motivation est également quelque chose de palpable. C’est ce qu’on appelle aussi la flamme. Celle que vous communiquerez ou non à un client et qui lui donnera envie, ou non, d’acheter…

Si l’activité pour laquelle vous optez et dont vous possédez les compétences ne semble pas avoir de marché, ou si peu, alors je vous conseille de changer d’activité ou de réfléchir à un élément différenciant, une innovation qui pourrait créer un intérêt nouveau de la part de vos clients potentiels. Si une telle démarche est possible, restez toutefois très vigilant car vos clients ont eu l’habitude de faire sans vous jusqu’à présent. Il leur faudra certainement du temps pour changer leur habitudes. Vous concernant, le temps est une chose qui coûte très cher, notamment en création d’entreprise. Aurez-vous les moyens nécessaires pour communiquer et attendre un changement de leur part ?

Comprendre et assumer sa différence
Que les meilleurs gagnent !